JO 2024 : Thierry Henry convoque Rayan Cherki (OL) à la rescousse et deux autres talents de Ligue 1 Aucun avis homms2013

305 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Face aux nombreux refus de joueurs initialement sélectionnés, Thierry Henry a décidé de faire appel à trois nouveaux éléments pour renforcer l’équipe olympique. Le sélectionneur des U23 a ainsi convoqué Rayan Cherki (OL), Chrislain Matsima (Monaco), et Andy Diouf (Lens).

Via un communiqué, l’équipe de France olympique a annoncé que Chrislain Matsima, Andy Diouf et Rayan Cherki participeront au stage de préparation aux Jeux Olympiques 2024, qui débutera le 16 juin au CNF Clairefontaine. « À la suite des indisponibilités des joueurs Lucas Chevalier, Bafodé Diakité, Lenny Yoro (LOSC), Bradley Barcola, Warren Zaïre-Emery (PSG) et Mathys Tel (Bayern Munich), le sélectionneur des U23, Thierry Henry, a décidé de convoquer Chrislain Matsima (AS Monaco), Andy Diouf (RC Lens) et Rayan Cherki (Olympique Lyonnais) pour le stage de préparation aux Jeux Olympiques de Paris 2024 »

La décision de Thierry Henry était attendue, compte tenu des nombreux refus de libération des joueurs par leurs clubs, notamment le LOSC et le PSG. Si les cas de Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola, convoqués pour l’Euro, sont compréhensibles, ceux des joueurs lillois le sont moins. Le sélectionneur de l’équipe de France olympique a opté pour des joueurs qu’il connaît bien. Chrislain Matsima a été recommandé grâce aux connexions de Henry à Monaco. Andy Diouf et Rayan Cherki avaient déjà participé au premier rassemblement de mars dernier, et Cherki a régulièrement été appelé chez les Espoirs depuis le début du mandat de Henry.

Les trois nouveaux sélectionnés rejoindront un groupe qui se prépare à affronter le Paraguay (4 juillet), la République Dominicaine (11 juillet) et le Japon (17 juillet) avant le début des JO, où ils affronteront les États-Unis (24 juillet), la Guinée (27 juillet) et la Nouvelle-Zélande (30 juillet).

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés