Jeux olympiques 2024 : à Paris, la chasse aux sous-locations a commencé Aucun avis homms2013

58 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Alors que de nombreux Parisiens envisagent de sous-louer leur logement pendant les Jeux olympiques, le bailleur In’li, leader du logement intermédiaire en France, a rappelé que cette pratique était illégale. Pour refroidir les fraudeurs, l’organisme a annoncé s’être doté d’un logiciel de veille sur les sites de location de courte durée.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés