Procès de l’attentat de Nice : « Je voulais mettre des visages sur les noms des accusés » Aucun avis

Le procès de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice s’est ouvert lundi 5 septembre, en présence d’une petite cinquantaine de parties civiles. Le président a précisé qu’il ne déborderait pas du planning prévu pour l’audition des victimes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés