« Jane par Charlotte », un prétexte pour se regarder Aucun avis

Charlotte Gainsbourg consacre à sa mère Jane Birkin son premier film. Plus qu’un portrait, il se situe dans l’émouvante intimité du tête-à-tête où chacune se confie à l’autre avec pudeur.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés