“J’ai vécu ma vie, j’ai gardé ma foi, c’est beau quand une personne âgée peut dire cela”, constate le pape François Aucun avis

Le 22 juin 2022, lors de l’audience générale, place Saint-Pierre de Rome, le pape François a poursuivi son parcours catéchétique sur la vieillesse, en méditant « sur la conversation entre Jésus ressuscité et Pierre, à la fin de l’Évangile de Jean ». Un dialogue « émouvant, d’où transpire tout l’amour de Jésus pour ses disciples ». Le pape a relevé « deux passages qui traitent précisément de la vieillesse et de la durée du temps : le temps du témoignage, le temps de la vie ». Le premier passage concerne l’avertissement de Jésus à Pierre : « Quand tu étais jeune, tu étais autosuffisant, quand tu seras vieux, tu ne seras plus autant maître de toi-même et de ta vie ». Le pape François a noté que cet échange entre Jésus et Pierre « renferme un enseignement précieux pour tous les disciples… mais aussi pour toutes les personnes âgées : apprendre de notre fragilité à exprimer la cohérence de notre témoignage de vie dans les conditions d’une vie largement confiée aux autres ». Le pape François a ajouté : « Nous ne sommes plus autosuffisants comme auparavant, là aussi, la foi doit mûrir. Jésus est toujours avec nous. Et là aussi, jaillit cette richesse de la foi bien vécue, sur le chemin de la vie ». Car, a rappelé le pape, une personne âgée « même dans sa faiblesse », doit être « témoin de Jésus », soulignant que « Le Seigneur nous parle toujours selon l’âge que nous avons ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés