Israël continue d’étendre le « mur de séparation » Aucun avis

En 2002, le gouvernement israélien d’Ariel Sharon décide de construire un mur le long de la « Ligne verte » qui marque la ligne d’armistice de 1949 entre Israël et la Cisjordanie. Les responsables politiques expliquent qu’il permet de garantir la sécurité du pays. Les Palestiniens subissent cette stratégie et espèrent qu’un jour, le mur finira par tomber.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés