Iran : malgré l’élection de Pezeshkian, les réfugiés politiques restent déterminés à s’opposer au régime Aucun avis homms2013

49 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
La victoire du réformateur Massoud Pezeshkian vendredi 5 juillet lors du second tour de l’élection présidentielle en Iran n’a pas apaisé la colère des mouvements d’opposition au régime islamique. Depuis la France, cinq militants, réfugiés politiques, souhaitent faire entendre leur voix.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés