L’Iran renvoie la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah en prison Aucun avis

Paris a mis en garde Téhéran contre « les conséquences négatives » de la réincarcération de la chercheuse franco-iranienne. À l’heure des pourparlers sur le nucléaire à Vienne, Américains et Européens pourraient adopter une approche plus coercitive vis-à-vis de Téhéran, faute de progrès d’ici au début du mois de février.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés