Invendus non-alimentaires : les dons aux associations progressent Aucun avis

D’après une étude de l’Ademe, près de 21 % des invendus de produits non-alimentaires font l’objet d’un don, précieux pour les publics précaires. Grâce à la loi anti-gaspillage, qui interdit leur destruction, ce pourcentage pourrait encore augmenter, à condition de lever certains freins.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés