Interpol : un Émirien accusé de torture élu à la tête de l’organisation Aucun avis

L’organisation policière internationale a élu jeudi 25 novembre Ahmed Nasser Al Raisi à sa tête. L’Émirien fait l’objet de plusieurs plaintes en France et au Royaume-Uni pour « torture ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés