Inter Milan : Barella, bientôt l’homme le plus riche de Série A ? Aucun avis homms2013

378 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Nicolò Barella signera bientôt une prolongation de contrat avec l’Inter devenant le meilleur joueur italien de Serie A avec un salaire de 7 millions d’euros par an, y compris les ajouts. Une somme colossale mais méritée tant le joueur de 27 ans est devenu une pierre angulaire du milieu de terrain interiste. 

Si je vous dis 34 matchs, 2 buts à qui pensez-vous ? La saison de Choupo-Moting avec le PSG, ou celle d’Anthony Martial avec Manchester United (en vrai 34 matchs c’est beaucoup trop j’avoue). Pas du tout. Il s’agit du milieu italien de l’Inter Milan, Nicolò Barella. Si effectivement dit comme ça cela ne fait pas rêver, il faut regarder les matchs du champion d’Italie pour comprendre l’importance de ce talentueux joueur. Sa puissance et sa vision de jeu sont juste incroyables permettant très souvent de casser les lignes. Ajouté à cela sa frappe puissante et son endurance à toute épreuve, cela sonne l’un des meilleurs milieux en Europe actuellement. Son statut se voit d’ailleurs quand on scrute le contrat qui lui est proposé à l’Inter Milan.

La Gazzetta dello Sport rapporte que Barella va devenir le joueur le mieux payé de Serie A avec un nouveau contrat à Giuseppe-Meazza. Son accord actuel avec les champions de Serie A se termine en juin 2026, mais le directeur Piero Ausilio a déclaré il y a quelques jours que l’international italien prolongera son contrat avant son coéquipier Lautaro Martinez. Le journal au papier rose affirme que le nouveau contrat de Barella expirera en juin 2029, et que son salaire passera de 5 millions d’euros par an à 6,5 millions d’euros par an, plus les compléments. Une somme lui permettant tout simplement de s’installer en haut du classement des salaires de la Serie A. Une juste récompense pour l’international italien qui après avoir réalisé une très belle saison en club à un autre objectif : défendre le titre européen glané par l’Italie en 2020. Bonne chance Nicolò.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés