« Indépendance », de Javier Cercas, vertige de l’argousin Aucun avis

Où l’on retrouve, mêlé à un chantage politique à Barcelone, Melchior, flic au grand cœur et à l’uppercut désarmant. Le grand Javier Cercas a encore frappé…
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés