« Hilda », lutte de classes et folie cannibale Aucun avis

Natalie Dessay excelle en patronne vampirisante dans « Hilda », une pièce de Marie Ndiaye mise en scène par Élisabeth Chailloux. Un spectacle taillé au cordeau, qui balance le public entre rire et effroi.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés