Hemingway libère le bar du Ritz, à Paris: une si jolie légende Aucun avis homms2013

La libération du bar du Ritz, le 25 août 1944, par Ernest Hemingway (1899-1961), personnalité à l'ego, au talent et au panache débordants, tient plus de la légende, initiée par le romancier américain en personne, que de la vérité historique.Il est toutefois quelque chose - outre son aversion pour les nazis - qu'on ne peut mettre en doute chez le Prix Nobel 1954 de littérature: son attachement à ce palace, où il avait souvent séjourné avant la guerre. "Lorsque je rêve de la...

Lire la suite sur La Croix.com - Les derniers articles : Toutes catégories .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés