Haïti : les gangs continuent de semer le chaos sanitaire Aucun avis

91 mots pour vous donner de l'information 0 habillage

Entre janvier et mars 2024, plus de 2 500 personnes ont été tuées ou blessées dans le pays par des gangs. La solution politique et sécuritaire tarde et le système de santé du pays a dépassé le stade de l’effondrement.

Related posts:

Le mouvement Emmaüs en cinq dates
Dix-huit mois de détention dans une prison au Congo : le journaliste raconte
Mélenchon exhorte les militants LFI à "un référendum anti-Macron" aux eu...
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés