Guerre en Ukraine, jour 208 : Biden met en garde Poutine, le site d’une centrale nucléaire bombardé Aucun avis

Le président américain considère que le recours à des armes chimiques ou nucléaires en Ukraine « changerait le cours de la guerre d’une façon jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale ». La présidence de l’UE appelle à la création d’un tribunal international spécial après la découverte de centaines de corps enterrés près d’Izioum.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés