Guerre en Ukraine, jour 163 : frappes près d’un réacteur nucléaire, Kiev « indigné » par une enquête d’Amnesty Aucun avis

L’Ukraine accuse les Russes de trois frappes, vendredi 5 août, près d’un réacteur nucléaire de la centrale de Zaporijjia, sous occupation russe depuis le début de la guerre. Dans le même temps, l’Ukraine s’est dite « indignée » par une autre enquête, menée par Amnesty International, selon laquelle l’armée aurait mis en danger des civils.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés