Guerre en Ukraine : en manque d’obus, l’armée de Kiev recule Aucun avis homms2013

56 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Kiev s’inquiète d’une pénurie croissante de munitions, alors que l’armée russe est à l’offensive sur l’ensemble du front. Jeudi 8 février, le chef des armées ukrainiennes, le très populaire Valeri Zaloujny, a été remplacé par le général Oleksandr Syrsky, au profil très austère.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés