Génocide des Yézidis : la lente voie de la réparation Aucun avis

La communauté yézidie, toujours majoritairement déplacée depuis l’offensive de Daech au Sindjar le 3 août 2014, continue d’appeler la communauté internationale à reconnaître officiellement les massacres comme « génocide ». En parallèle, la situation dans la région continue d’empêcher les retours.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés