« Gardien Party » : bouches cousues, regards affûtés Aucun avis

Dans Gardien Party, créé au Centre Pompidou et joué dans les musées, Mohamed El Khatib et Valérie Mréjen donnent la parole à quelques « agents de surveillance » du monde. Fantasque et mordant.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés