« Finalement, je vais avoir le droit de mourir » : en Italie, un suicide assisté autorisé pour la première fois Aucun avis

Un premier cas de suicide assisté a été autorisé en Italie où cette pratique était jusqu’à présent passible d’une peine de 5 à 12 ans de prison. Un projet de loi est à l’examen des commissions justice et affaires sociales du Parlement, mais il rencontre de fortes résistances de la part de l’Église et de la droite italienne.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés