Festival de Cannes 2021 : « Benedetta », le brûlot outrancier de Paul Verhoeven Aucun avis

Le cinéaste néerlandais, fidèle à son style boursouflé, tire de l’histoire vraie d’une religieuse accusée d’homosexualité dans l’Italie du XVIIe siècle un film provocateur et kitsch. Le long-métrage, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes, sort vendredi 9 juillet dans les salles.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés