Festival d’Avignon : « Lamenta », danser la perte pour revivre Aucun avis

Les chorégraphes Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero revisitent des « miroloi », ces danses qui, dans la tradition grecque, célèbrent l’absent. Leur création pour neuf danseurs est une traversée pleine de souffle, du deuil vers la lumière.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés