Festival d’Avignon 2021 : « Le Musée », dans l’antre de la violence Aucun avis

Dans « Le Musée », présenté en cette fin de festival, le palestinien Bashar Murkus met en scène un ultime huis clos entre un terroriste et le policier qui l’a arrêté. Une pièce dérangeante, parfois éprouvante, qui explore sans assertion la complexité de la violence.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés