Festival d’Ambronay : une « Passion de Jésus » pour aujourd’hui Aucun avis

Le chef et claveciniste Leonardo García Alarcón crée au Festival d’Ambronay un oratorio sacré inspiré de l’Évangile apocryphe de Judas. Il y mêle les langues et les langages, offrant aux femmes une place prépondérante.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés