FC Nantes : Les Canaris gardent leur plume et reste en Ligue 1 Aucun avis homms2013

409 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Malgré la défaite à domicile face à Lille (1-2) dans le cadre de la 33ème journée de Ligue 1, le FC Nantes a assuré son maintien, ce dimanche. L’entraîneur des Canaris, Antoine Kombouaré n’a pas caché sa satisfaction, mais aussi sa fatigue, après le match.

Les Canaris ont eu chaud mais c’est officiel ils sont sauvés. Le FC Nantes a peut-être perdu, mais il s’est maintenu en Ligue 1. Ce dimanche, les Nantais se sont inclinés, à domicile face à Lille (1-2), mais ont profité du succès de Strasbourg contre Metz (2-1) pour assurer leur place dans le championnat de France l’an prochain. C’est l’occasion pour l’entraineur originaire de Nouméa, Antoine Kombouaré (60 ans) de souffler un grand ouf de soulagement après une saison éreintante.

« Incroyable, on est maintenus malgré cette défaite (…) grâce à la victoire de mes amis de Strasbourg. Il faut croire que mon passage là-bas a laissé quelques traces ». C’est avec ce trait d’humour que l’entraineur nantais s’exprime à la fin du match. Petit clin d’œil à ses débuts dans la profession, puisque son premier poste d’entraîneur avait été sur le banc alsacien, entre 2003 et 2004. Heureux mais fatigué. D’autant plus que le match proposé par son équipe n’était pas de haute volée. Une première mi-temps fantomatique avant de réagir timidement en seconde période. Mais le plus important n’est pas là, il est dans le maintien de ce club historique en Ligue 1.

Une mission réussie non sans mal

Antoine Kombouaré, revenu sur le banc de Nantes à la mi-mars pour remplacer Jocelyn Gourvennec, a tout de même admis que cette fin de saison avait été éprouvante. « C’était très dur. Mais bon, c’est une énorme fierté parce que ce n’était pas gagné d’avance. On aimerait bien jouer tout le temps et marquer plein de buts, mais moi je suis revenu dans l’idée qu’il fallait se maintenir et on a réussi. Vous imaginez, je n’ai fait que deux mois, même pas, sept semaines, je suis cuit, je suis défoncé ». Nouvelle mission maintient réussie pour le Néo-calédonien. Les Canaris s’en sortent avec toute leurs plumes !

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés