« Faut-il, pour être chrétien, renoncer à son identité charnelle ? C’est tout le contraire » Aucun avis

TRIBUNE. Auteur de l’essai « Les Bons Chrétiens » (1), Jean de Saint-Chéron explore dans cette tribune la tension de l’identité chrétienne, entre enracinement et aspiration à l’universel. Tension qui fait apparaître deux périls, l’obsession de la civilisation chrétienne d’un côté et un universalisme « désincarné » de l’autre.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés