« Exposé à un relativisme délétère, l’adolescent ne sait plus qui croire » Aucun avis

TRIBUNE. À la veille de la Journée mondiale de l’enfance, ce 20 novembre, l’entrepreneuse Hélène Roques alerte sur l’état d’esprit des adolescents confrontés à des nouvelles alarmantes en flux direct et ininterrompu. Elle se demande comment venir en aide à ces jeunes inquiets pour leur avenir et parfois touchés par la dépression.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés