Espoir et prudence après la première greffe d’un cœur de porc chez l’homme Aucun avis

Une équipe de l’université du Maryland a réussi la première greffe d’un cœur de porc sur un patient de 57 ans. Une avancée médicale porteuse d’espoir pour les personnes en attente d’une greffe, mais qui appelle à la prudence faute d’un recul suffisant.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés