Éric Zemmour condamné pour « provocation à la haine raciale » Aucun avis

Déjà condamné par le passé au titre d’une législation antiraciste qu’il entend abroger, le candidat à l’élection présidentielle avait déclaré que les mineurs étrangers non accompagnés étaient « voleurs, assassins, violeurs ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés