Entre fébrilité et polémiques, l’entre-deux-tours manqué de la majorité Aucun avis

Ébranlé par les résultats du premier tour, le camp macroniste a laissé transparaître son inquiétude de perdre la majorité absolue à l’Assemblée, et ses hésitations sur le front républicain face à l’extrême droite.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés