Enquête interne après la révélation de viols dans un monastère orthodoxe dans l’Hérault Aucun avis

Le métropolite Dimitrios, à la tête des grecs-orthodoxes de France, a ouvert une enquête après la mise en cause de deux religieux pour des faits de pédocriminalité au monastère Saint-Nicolas, dans l’Hérault, à la fin des années 1970.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés