En Tunisie, l’inhumation en catimini des migrants naufragés Aucun avis homms2013

56 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
À Sfax, en Tunisie, la saison des départs et celle des naufrages a repris. Comme chaque année, la morgue de l’hôpital Habib-Bourguiba est débordée par l’acheminement des corps de dizaines de migrants décédés. Les procédures d’identification et les enterrements se font désormais à huis clos.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés