En Roumanie, les deux « frères ennemis » forment un gouvernement Aucun avis

Après trois mois de crise politique, les libéraux s’associent avec les sociaux-démocrates pour diriger le pays, avec à la clé les 29 milliards d’euros du plan de relance européen, qu’ils vont devoir gérer main dans la main.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés