En Ouganda, la capitale sous haute sécurité après un double attentat-suicide Aucun avis

Deux attentats ont fait, mardi 16 novembre, au moins trois morts et 33 blessés.Daech a revendiqué ces attaques attribuées par les autorités à un « groupe local lié aux ADF » (Forces démocratiques alliées), un groupe rebelle islamiste.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés