En Italie, l’avortement est légal mais pas toujours accessible Aucun avis

Dans plusieurs régions italiennes, le nombre de gynécologues objecteurs de conscience dépasse 80 %. L’accès à l’avortement, légal dans le pays depuis 1978, y est quasiment impossible. Parmi les arguments des objecteurs figurent des convictions religieuses, mais pas seulement.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés