En Inde, l’élection à la présidence d’une femme issue d’une minorité ne devrait pas bousculer l’ordre établi Aucun avis

Membre de la tribu marginalisée des Santhals, Draupadi Murmu est la plus jeune présidente indienne et la première issue d’une tribu. L’espoir suscité par son élection ne devrait pas changer le quotidien des peuples tribaux.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés