« En France, il y a l’idée que la Bible est l’affaire des églises et non de l’enseignement universitaire » Aucun avis

Sa chaire est la première de l’histoire du Collège de France, fondé au XVIe siècle, dont l’intitulé contient le mot Bible. L’exégète Thomas Römer raconte que l’enseignement universitaire a souvent considéré que le texte saint était plutôt l’affaire des synagogues et des églises… Mais il perçoit aujourd’hui un intérêt croissant pour son étude.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés