En Birmanie, les évêques appellent à la réconciliation Aucun avis

Dans une lettre datée du 19 juillet, le cardinal Charles Maung Bo, archevêque de Rangoun (Birmanie) et président de la Conférence des évêques catholiques du Myanmar, appelle à l’arrêt des conflits politiques et sociaux pour se concentrer sur la crise sanitaire. La solidarité qui en naîtrait serait un pas de plus vers la réconciliation nationale.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés