En Birmanie, l’Asean plus que jamais piégée par la dictature Aucun avis

Après les exécutions de quatre opposants politiques par la junte birmane, l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean) se réunit ce mercredi 3 août à Phnom Penh. Au-delà de la condamnation, ses membres pourraient décider de passer à l’action en décidant des sanctions sévères contre les militaires birmans qui risquent d’exécuter d’autres prisonniers dans les prochains jours.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés