En Algérie, des membres de la Ligue des droits de l’homme poursuivis par le pouvoir Aucun avis

L’universitaire Kaddour Chouicha et les journalistes Jamila Loukil et Saïd Boudour, membres de la Ligue algérienne des droits de l’homme, sont victimes d’un acharnement judiciaire sans fin. Ils sont poursuivis pour « enrôlement dans une organisation terroriste ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés