Emmanuel Macron, un président qui « a une vraie attente vis-à-vis des religions » Aucun avis

Le chef de l’État sera reçu par le pape François, le vendredi 26 novembre à Rome. Si Emmanuel Macron se montre volontiers sensible à la culture protestante et ne cache pas sa proximité avec le grand rabbin de France, il a un rapport plus politique à la question de l’islam en France.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés