« Elvis », le rockeur brut et le truand Aucun avis

La vie du roi du rock’n’roll est revisitée par Baz Luhrmann, cinéaste australien au style chic et choc qui cherche à multiplier les points de vue sur cette figure de légende. Raconté par le trouble colonel Parker, imprésario de Presley, le film souligne la fragilité d’Elvis ainsi que les racines noires de son style musical.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés