Elite : fin de l’aventure professionnelle pour Boulogne-Levallois Aucun avis homms2013

286 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Le club précédent de Victor Wembanyama, Boulogne-Levallois, ne s’inscrira pas en Pro B après sa relégation, mettant fin à son équipe professionnelle en raison de difficultés financières et de l’absence de repreneurs.

Le club précédent de Victor Wembanyama, Boulogne-Levallois, ne s’inscrira pas en Pro B malgré sa relégation, mettant ainsi fin à son équipe professionnelle, a confirmé le président de la Ligue nationale de basket à l’AFP, corroborant les informations du Parisien. Philippe Ausseur, président de la LNB, a déclaré : « J’ai été informé ce matin que le club ne souhaitait pas se réengager en Pro B, par Luc Monnet (président de la société propriétaire des Metropolitans 92). »

Un an après avoir atteint la finale de l’Elite sous la direction de Vincent Collet, sélectionneur des Bleus, le club des Hauts-de-Seine quitte ainsi le plus haut niveau.« Plusieurs investisseurs avaient présenté des dossiers de reprise mais aucun n’a abouti, selon Luc Monnet », ajoute Philippe Ausseur. « Il n’y aura pas de dépôt de bilan mais ils cessent l’activité de l’équipe professionnelle. »

Avec seulement quatre victoires en 34 matchs, Boulogne-Levallois a traversé la saison comme un fantôme. Cette débâcle était prévisible à l’intersaison, avec le départ de Vincent Collet et d’Alain Weisz, ainsi que la majorité de l’effectif. Seul un joueur était encore sous contrat. Le budget avait été réduit d’un quart, ramené à 5,6 millions d’euros.« C’est une mauvaise surprise et une douche froide, surtout pour une équipe vice-championne de France qui a révélé Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly », commente Philippe Ausseur.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés