Edvard Munch, peintre symphoniste Aucun avis

En consacrant une vaste rétrospective au peintre norvégien, le Musée d’Orsay rappelle l’importance de ses grands cycles sur la vie, l’amour et la mort. Le tout servi par des touches stridentes et d’éblouissants accords de couleurs.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés