Draymond Green sait qu’il va partir : « mes jours aux Warriors sont comptés » Aucun avis homms2013

On ne l’avait (presque) pas vu venir celle là. Auteur d’une saison moyenne dans une équipe qui galère depuis le titre, Draymond Green sera le dossier chaud de la free agency 2023. L’ailier fort de Golden State sait qu’il ne finira pas ses jours dans la baie de San Francisco.

Tout a commencé à cause d’une énorme mandale dans le pif de son coéquipier Jordan Poole avant le début de la saison, puis d’une extension de contrat qui n’a jamais vu le jour et qui ne le verra peut-être jamais. Les Warriors se retrouvent aujourd’hui avec une luxury tax de malade (plus de 170 millions de dollars) et devront pour survivre dégraisser des contrats ou bien…lâcher des joueurs. Et ça tombe bien, leur ailier-fort ne l’est plus vraiment, il a 32 piges, il est en fin de contrat à la fin de la saison. Interrogé par Bleacher Report concernant un potentiel départ de Golden State, Draymond Green n’a pas hésité à dire les termes.

“Honnêtement, mes jours (aux Warriors) sont comptés. Je sais que c’est un business. On a tendance à penser que quelqu’un nous doit quelque chose grâce à ce qu’on a accompli. Il faut être idiot pour penser ça. C’est comme si vous cherchiez à avoir le cœur brisé, à être déçu. Non, il vaut mieux se dire, ‘laissez-moi apprendre ce business’. Si vous ne connaissez pas le business, vous pouvez être pris de court. J’adorerais rester ici pour toujours. Mais je comprends la luxury tax, je comprends que les jeunes qui montent doivent être payés. Je comprends toutes ces choses.” Draymond Green sur le point de quitter Stephen Curry pour rejoindre Lebron James à Los Angeles ? On ne sait pas, mais ça serait complètement fou.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés