Doit-on laisser Viktor Orban parler au nom de l’Europe ? Aucun avis homms2013

58 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
À la tête de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, le premier ministre hongrois Viktor Orban a surpris tout le monde en se rendant sans mandat à Kiev, mais aussi Moscou et Pékin en une semaine. Ce nouveau rôle « d’homme de paix » endossé par le dirigeant européen suscite des remous.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés