Dieselgate : Peugeot mis en examen en France après Renault et Volkswagen Aucun avis

Le constructeur automobile est, à l’instar de ses concurrents, accusé de tromperie entraînant un danger pour la santé. Peugeot aurait commercialisé des moteurs frauduleux, destinés à tromper les contrôles antipollution.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *