Deux établissements bretons mettent fin à l’abattage rituel au nom du bien-être animal Aucun avis

Depuis le 1er juillet, la société SVA a cessé l’abattage sans étourdissement préalable dans ses abattoirs bretons. La décision, motivée selon l’entreprise par la prise en compte croissante du bien-être animal dans la société, relance un débat récurrent en France.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés