Des fleurs d’encre pour soigner les cicatrices du cancer Aucun avis

Pour près d’une femme sur deux, le cancer du sein a pour conséquence l’ablation de tout ou partie de la poitrine. L’association Sœurs d’encre fait la promotion d’une reconstruction par le tatouage, un procédé moins invasif que la chirurgie.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés